Unilever simplifie la structure de son capital

le 19/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le géant néerlandais des produits de grande consommation a dévoilé le rachat pour 715 millions de livres (878 millions d'euros) des droits encore détenus dans des fiducies familiales par son cofondateur William Hesketh Lever. L'opération s'apparente à un rachat anticipé de titres puisque ces droits auraient été convertibles en 2038 en 70,9 millions d'actions, soit 2,4% des capitalisations combinées en Bourses de Londres et d'Amsterdam. Unilever précise que l’opération se traduira par une hausse de 2% du bénéfice net par action.

A lire aussi