L’OPA sur le Club Med semble de plus en plus compromise

le 16/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : Bloomberg

Le torchon brûle entre le Club Méditerranée et Edizione, le holding de la famille Benetton. Alors qu’il s’était engagé en juin dernier à apporter ses 708.000 actions, soit 2,22% du capital du Club et ses 107.546 Oceanes, Edizione vient de faire volte face en précisant à l’initiateur de l’offre, Gaillon Invest (regroupant Ardian, le chinois Fosun, et le management), ne pas être engagé. Dans un communiqué, Gaillon Invest a rappelé à Edizione qu’il s’était engagé irrévocablement à apporter ses titres en l’absence d’offre concurrente.

Dans le même temps, Strategic Holdings – détenu par Andrea Bonomi, un proche de la famille Benetton – continue à acquérir des titres au-dessus des 17,50 euros offerts par Gaillon Invest. Le fonds détient désormais 8,3% du Club, espère avoir «des discussions constructives» avec le management du groupe. Quant au Club, il vient de publier ses résultats semestriels, tout en annonçant une chute de 14,1% de ses réservations sur les huit dernières semaines.

A lire aussi