Le gouvernement suédois s'inquiète du rachat d'AstraZeneca par Pfizer

le 16/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les ministres suédois des Finances, de l'Industrie et de l'Education ont tous trois jugé vendredi que les actionnaires d'AstraZeneca devraient «sérieusement envisager de rejeter» le projet de Pfizer à moins d'être sûrs de son impact. Ils soulignnt les risques pour l'emploi et la recherche. Le laboratoire anglo-suédois emploie 5.900 personnes en Suède, dont 2.200 travaillent dans les activités de recherche et le développement (R&D), soit 25% du total des effectifs de R&D d'AstraZeneca.

A lire aussi