La succession de Maurice Lévy à la tête de Publicis est relancée

le 09/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La succession de Maurice Lévy à la tête de Publicis est relancée

L'échec de la fusion entre Publicis et Omnicom rouvre la question de la succession de Maurice Lévy à la tête de l'agence de publicité française. «Le prochain dossier que prendra le conseil de surveillance - et le processus sera mis en oeuvre par le conseil bientôt - sera celui de la succession», a reconnu le président du directoire de Publicis. Le sujet pourrait être abordé avant la fin de l'été. Agé de 72 ans, Maurice Lévy a assuré qu'il travaillerait de concert avec le conseil sur ce dossier. Des préparatifs avaient été engagés par le passé mais le projet de fusion a bouleversé les plans.

Concernant les raisons de l'échec du projet de mariage, «vous ne pouvez pas avoir une fusion entre égaux si le directeur général, le directeur financier et le secrétaire général viennent tous de la même compagnie», à savoir Omnicom, a expliqué Maurice Lévy aux analystes financiers. La décision de rupture a été prise à l'amiable entre les deux partenaires, sans aucune indemnité financière. Si le président du directoire de Publicis reconnaît que la taille reste un sujet majeur, il exclut tout autre projet de rapprochement d'envergure à court terme.

A lire aussi