Pfizer est sous pression politique pour revoir son offre sur AstraZeneca

le 09/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe pharmaceutique américain, pressé de part et d'autre de l'Atlantique de clarifier ses intentions sur le dossier AstraZeneca, pourrait présenter une nouvelle offre de rachat du laboratoire anglo-suédois d'ici la fin de semaine prochaine. Pfizer et ses conseillers réfléchissent à l'opportunité de présenter une nouvelle offre avant les auditions, prévues mardi et mercredi, des dirigeants des deux groupes par les parlementaires britanniques, ou d'attendre la fin de la semaine. Deux sources proches citées par Reuters ont déclaré qu'il serait plus «poli» de la part de Pfizer d'expliquer sa position devant les commissions avant de modifier son offre.

A lire aussi