ArcelorMittal est prudent sur la demande d’acier

le 09/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Invoquant un ralentissement économique plus marqué que prévu en Chine et un déclin en Russie, le leader mondial de la sidérurgie prévoit une progression de la consommation mondiale apparente d'acier, incluant les variations de stocks, comprise 3% à 3,5% sur l’ensemble de l’année, contre une croissance de 3,5% en 2013. Il a publié une perte nette de 200 millions d'euros au premier trimestre 2014, à comparer à une perte de 300 millions au cours des trois premiers mois de 2013.

A lire aussi