BASF juge le prix des acquisitions dans la chimie très élevé

le 02/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le résultat d'exploitation de BASF, numéro un mondial de la chimie, a baissé de 3%, à 2,1 milliards d'euros, au premier trimestre 2014. Selon le groupe allemand, l'effet de la hausse des volumes dans certains produits comme les pesticides a été effacé par un impact de changes négatif. Malgré cet effet, BASF continue d'anticiper une légère augmentation de son bénéfice opérationnel ajusté sur l'ensemble de 2014. Enfin, le directeur financier Hans-Ulrich Engel a déclaré que son groupe allait continuer de chercher à croître en privilégiant la croissance organique, jugeant que les rachats qui ont récemment eu lieu dans le secteur avaient été effectués à des "multiples très élevés". BASF compte investir plus d'un milliard d'euros dans un complexe de propylène sur la côté du golfe du Mexique, aux Etats-Unis, afin de tirer parti de l'abondance de gaz de schiste bon marché.

A lire aussi