AstraZeneca rejette l'offre améliorée de Pfizer

le 02/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : Bloomberg

C'est toujours non. Réuni vendredi matin, le conseil d'administration d'AstraZeneca a une nouvelle fois rejeté "sans hésiter" les avances de Pfizer. Le laboratoire pharmaceutique américain a pourtant relevé sa proposition à 50 livres par action, soit 63 milliards de livres au total, contre 46,61 livres par action auparavant. 32% de l'opération sera payée en cash, le solde en titres. Pfizer rappelle que sa proposition représente une prime de 39% par rapport au cours de clôture de 35,86 livres du 3 janvier 2014, date qui correspond à la veille de la première approche du groupe en vue d'un rachat d'AstraZeneca.

C'est la troisième fois que Pfizer est éconduit par AstraZeneca. Le prix offert sous-évalue "considérablement" la société et ne constitue pas une base appropriée pour ouvrir des discussions indique AstraZeneca. Selon les analystes, Pfizer risque de devoir monter entre 52 et 55 livres par action pour finir par convaincre le britannique. Le groupe américain a tout intérêt à aller vite. L'opération est motivée notamment par des considérations fiscales, en permettant d'utiliser une partie des ressources financières qui ne peuvent être rapatriées aux Etats-Unis sous peine de lourdes taxes. Or, face à la multiplication de ces mouvements, les dispositions fiscales américaines pourraient être encore durcies.

A lire aussi