L’Etat prolonge le jeu sur Alstom

le 30/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe se donne la possibilité d’examiner le projet de Siemens en parallèle de celui de GE

Patrick Kron n’en voulait pas depuis des années. Le PDG d’Alstom et son conseil d’administration ont finalement cédé sous la pression de l’Elysée et du ministre de l’Economie. Le groupe de turbines et de trains ouvre la porte à un examen du projet de rachat de sa division d’énergie envisagé par l’allemand Siemens, instaurant ainsi une forme de concurrence à l’offre ferme présentée auparavant par l’américain General Electric. La cotation de l’action Alstom doit reprendre ce matin, après trois jours de suspension.

Patrick Kron, le PDG d’Alstom. Photo Bloomberg
ZOOM
Patrick Kron, le PDG d’Alstom. Photo Bloomberg

A lire aussi