Publicis répond aux inquiétudes sur sa fusion avec Omnicom

le 24/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Publicis a répondu dans un communiqué aux inquiétudes des investisseurs relatives à l'avenir de sa fusion avec l'américain Omnicom qui doit donner naissance au numéro un mondial de la publicité. Le groupe français a indiqué que s'agissant du processus d'autorisation des autorités chinoises, celui-ci était en cours et que rien ne laissait supposer à ce jour qu'il n'aboutirait pas dans des délais raisonnables. «Sur le plan fiscal, les bases taxables des opérations en France restent inchangées et les bénéfices réalisés en France demeureront taxés dans ce pays. Toutefois, pour que la fusion bénéficie du sursis d'imposition prévu par les textes, les autorités françaises doivent l'autoriser par un agrément», a ajouté Publicis, précisant qu'il s'agit «d'une opération classique en la matière». Publicis a enfin rappelé que les accords avec Omnicom prévoyaient que le nouvel ensemble prendrait toutes les mesures nécessaires pour établir et maintenir sa résidence fiscale au Royaume-Uni. «Nous sommes confiants que ce sera bien le cas», selon le groupe.

A lire aussi