Philips a mal commencé son exercice 2014

le 22/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Pénalisé par des effets de change défavorables et par un ralentissement de la demande pour ses équipements médicaux en Chine et en Russie, le groupe néerlandais a vu son bénéfice opérationnel ajusté (Ebita) chuter de 22% à 314 millions d’euros au premier trimestre 2014, un niveau inférieur de 8% au consensus des analystes. La marge d'Ebita est passée de 7,6% à 6,3% d’un an sur l’autre. Philips vise toujours une marge d'Ebita de 11%-12% sur la période 2014-2016, une croissance des ventes de 4% à 6% et un rendement du capital investi de 14% au moins.

A lire aussi