Giorgio Armani a payé 270 millions d'euros au fisc italien pour un contentieux

le 18/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Giorgio Armani a confirmé avoir payé la semaine dernière 270 millions d'euros au fisc italien pour régler un contentieux portant sur des versements en provenance de ses filiales à l'étranger. Toutes les poursuites contre Armani sont abandonnées, précise le quotidien Il Sole 24 Ore, qui a révélé l'information, confirmée par un porte-parole du couturier. L'Italie a renforcé ces dernières années sa lutte contre la fraude fiscale avec les entreprises en ligne de mire, notamment dans des secteurs prestigieux comme le luxe. Prada a ainsi accepté en décembre dernier de verser 420 millions d'euros au fisc italien pour régulariser sa situation. Dolce et Gabbana ont été condamnés en juin dernier à un an et huit mois de prison avec sursis pour avoir dissimulé des centaines de millions d'euros au fisc. Le verdict en appel est attendu le 30 avril prochain.

A lire aussi