Bruxelles condamne une entente chez les équipementiers automobiles

le 19/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Commission européenne a imposé mercredi une amende totale de 953,3 millions d'euros au groupe allemand Schaeffler, au suédois SKF et à trois équipementiers automobiles japonais pour entente illicite sur les prix des roulements automobiles. Ces sanctions s'inscrivent dans le cadre d'une vaste offensive de l'exécutif européen qui enquête sur plus de 70 entreprises soupçonnées d'ententes présumées dans le marché des pièces détachées automobiles en Europe. Selon Bruxelles les entreprises se sont entendues pour coordonner secrètement leur stratégie tarifaire sur le marché automobile européen pendant plus de sept ans, d'avril 2004 à juillet 2011. Schaeffler a écopé d'une amende de 370,5 millions d'euros et SKF de 315,1 millions. Les firmes japonaises NTN, NSK et NFC sont sanctionnées à hauteur de respectivement 201 millions, 62,4 millions et 4 millions d'euros. JTEKT a échappé à une amende, bénéficiant d'une immunité pour avoir révélé l'existence de l'entente à la Commission.

A lire aussi