Veolia: la CDC, Dassault et Groupama n'ont pas soutenu Antoine Frérot

le 13/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Ni la Caisse des dépôts (CDC) ni le Groupe Industriel Marcel Dassault (GIMD) ni Groupama n'ont participé au vote fin février sur la reconduction du PDG de Veolia Environnement Antoine Frérot, a déclaré jeudi à Reuters Henri Emmanuelli, le président de la commission de surveillance de la CDC. «A ma connaissance, ni la Caisse des dépôts ni les deux autres principaux actionnaires, Groupama et le groupe Dassault, n'ont participé à la reconduction de monsieur Frérot», a déclaré le député PS. La CDC, la holding familiale du groupe Dassault et l'assureur mutualiste Groupama sont les trois premiers actionnaires de Veolia avec respectivement 8,9%, 6% et 5,2% du capital et siègent ou sont représentés au conseil d'administration. Plus tôt dans la journée, le groupe Dassault avait confirmé avoir envisagé de remplacer le PDG du groupe. «Un candidat était présenté par la CDC. Nous nous sommes ralliés à ce candidat», a déclaré à Reuters Charles Edelstenne, directeur général de GIMD. «La Caisse des dépôts n'a jamais présenté aucun candidat. Elle ne dispose que d'un seul administrateur (au conseil de Veolia) sur un total de seize et n'est pas membre du comité des nominations», avait répondu un porte-parole de l'institution.

A lire aussi