Arnaud Montebourg surveille le dossier SFR

le 04/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Etat sera particulièrement vigilant sur les questions liées à l'emploi et à l'investissement dans le cadre du projet de cession de SFR par le groupe Vivendi, a déclaré mardi Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif. Vivendi a demandé aux candidats intéressés par sa filiale mobile de lui soumettre des offres préliminaires d'ici au mercredi 5 mars à 20h00. «Le gouvernement va s'adresser à l'ensemble des protagonistes pour fixer le cadre, les exigences, les points de vigilance sur lesquels il souhaite que la transaction, si elle a lieu, se fasse», a déclaré Arnaud Montebourg à des journalistes, en marge de la présentation du fonds Robolution Capital.

A lire aussi