Matignon dément intervenir dans la gouvernance de Veolia

le 14/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le gouvernement n'intervient pas dans le choix des dirigeants des entreprises privées, a-t-on déclaré jeudi à Matignon, en réaction à un article paru vendredi sur le site internet du Point. Selo l'hebdomadaire, le groupe familial Dassault, qui détient une participation d'environ 6% dans le capital de Veolia, serait parvenu à convaincre certains administrateurs de remplacer le PDG du groupe, Antoine Frérot, par David Azema, actuel directeur général de l'Agence des participations de l'Etat. Des rumeurs auxquelles le difficile sauvetage de la SNCM n'est pas étranger.

A lire aussi