La SNCF déprécie lourdement ses TGV

le 13/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La compagnie publique ferroviaire française a fait état jeudi d'une perte nette part du groupe de 180 millions d'euros l'année dernière contre un bénéfice de 376 millions un an plus tôt, sous l'effet de la dépréciation comptable des rames TGV pour 1,4 milliard d'euros. La SNCF vise 350 millions d'économies cette année afin d'améliorer sa marge opérationnelle, et une hausse de 2% son chiffre d'affaires.

A lire aussi