Vivarte suspend le remboursement de sa dette LBO

le 11/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : REA

Le groupe de mode français Vivarte tenait mardi sa première réunion avec ses créanciers depuis que ces derniers ont refusé fin janvier sa demande de «covenant waiver». «Vivarte a décidé, en l’état, de reporter tout paiement dû à ses prêteurs au titre de la dette d’acquisition contractée par ses holdings financières en 2007, pour assurer une situation de liquidité du groupe satisfaisante», indique un communiqué. Désormais sous mandat ad hoc, Vivarte vise une réserve de liquidité d'au moins 300 millions d'euros pendant la phase de discussion avec ses prêteurs. Le groupe met en avant la stratégie de redressement de ses enseignes (La Halle, etc.) engagée depuis 18 mois. La dette d'acquisition contractée lors du LBO de Charterhouse atteint 2,7 milliards d'euros.

A lire aussi