Aucune cible n’est trop grosse pour Vodafone

le 11/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le directeur général de l’opérateur télécoms britannique a assuré que son groupe dispose d’une capacité d’investissements de 30 à 40 milliards de dollars en termes de croissance externe au cours des prochaines années. Aucune transaction ne pourra être considérée comme trop importante si elle a une justification stratégique, selon Vittorio Colao. «Nous sommes en quête d’acquisitions de grande envergure susceptibles de transformer le groupe», indique le dirigeant, alors que la vente de 45% de Verizon Wireless devrait être bouclée le 21 février. Vittorio Colao évoque un grand appétit dans la téléphonie fixe en Europe, dans les services aux entreprises dans le monde entier et dans la téléphonie mobile au sein des marchés émergents. Reuters rapportait hier de sources proches que Vodafone a formulé une offre sur Ono, le premier câblo-opérateur espagnol, à la veille de la réunion du conseil d'administration de ce dernier. La valeur d’entreprise de la cible est supérieure à 7 milliards d’euros.

A lire aussi