Les pubs Punch Taverns se heurtent au veto de leurs créanciers

le 27/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les créanciers obligataires seniors de Punch Taverns ont annoncé lundi dans un communiqué qu'ils rejetaient une nouvelle proposition de restructuration de dette formulée par l'entreprise. Le groupe, qui détient plus de 4.000 pubs au Royaume-Uni, cherche depuis octobre 2012 à restructurer une dette de 2,3 milliards de livres réparties en 16 classes. Les obligataires seniors comptent dans leurs rangs Kames Capital, Legal & General, M&G, Standard Life et Aviva et sont conseillés par Rothschild, selon Bloomberg.

A lire aussi