Deux chercheurs prédisent la fin de Facebook en 2017

le 24/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Deux chercheurs de l’université de Princeton ont conclu que Facebook allait perdre 80% de ses utilisateurs entre 2015 et 2017. Les chercheurs se sont fondés sur l'étude statistique des maladies infectieuses et les occurrences du mot Facebook sur les moteurs de recherche, établissant un parallèle avec le sort du réseau social MySpace. Leur étude semble cependant négliger le fait qu'un nombre croissant d'utilisateurs accèdent au réseau social à travers leur mobile, sans passer par des moteurs de type Google.

A lire aussi