Bruxelles refuse les concessions de Google

le 20/12/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les nouvelles concessions proposées par le groupe américain en vue d'un accord à l'amiable dans une affaire de concurrence ne sont pas acceptables, selon le commissaire européen à la Concurrence Joaquin Almunia. Google propose un arrangement dans le but de mettre fin à une enquête de trois ans de Bruxelles et d'éviter une amende qui pourrait aller jusqu'à 5milliards d'euros pour entrave à la concurrence dans le domaine de la recherche sur internet.

A lire aussi