Vivarte fait des propositions financières à ses créanciers

le 13/12/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe d'habillement et de chaussures Vivarte, qui a demandé la semaine dernière à ses créanciers le droit de ne pas respecter les covenants de sa dette jusqu'en août 2014, propose des contreparties financières. Outre une «consent fee» de 25 points de base, le groupe offrirait de relever de 50 ou 75 pb, en fonction des tranches, les marges payées sur sa dette, selon Bloomberg. Les créanciers ont jusqu'au 19 décembre pour donner leur réponse.

A lire aussi