Fin du redressement judiciaire du volailler Doux

le 02/12/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le tribunal de commerce de Quimper a mis fin vendredi à la période de redressement judiciaire du groupe Doux en validant le plan de continuation présenté mardi dernier en audience par le volailler, a appris Reuters auprès des avocats du groupe. Le tribunal a notamment entériné l'accord conclu lundi dernier entre la holding de la famille Calmels (D&P), le groupe saoudien Al-Munajem et la famille Doux.

A lire aussi