Le gouvernement débloque 220 millions d'euros pour les entreprises en difficulté

le 13/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a présenté un plan de "résistance économique" pour soutenir les entreprises en difficulté comme FagorBrandt. Le principal outil consiste à abonder le Fonds de développement économique et social (FDES) à hauteur de 300 millions d'euros, contre 80 millions actuellement. "Nous sommes aujourd'hui confrontés au refus par les banques de faire leur travail et de partager les risques", a déclaré le ministre. Ce plan sera soumis aux députés via un amendement au projet de loi de finances rectificatif. "Ces sommes serviront exclusivement à des prêts à des entreprises, pour financer des projets industriels", a-t-il ajouté, précisant qu'il n'y aurait ni don ni entrées au capital des sociétés et que ces prêts pourraient s'accompagner de changement à la direction de l'actionnariat des entreprises.

A lire aussi