Free et Bouygues contrarient l’IPO de Numericable

le 04/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bouygues Telecom et Free tentent de mettre des bâtons dans les roues de Numericable qui doit entrer à la Bourse de Paris le 8 novembre. Le premier réclame 53 millions d’euros de dommages et intérêts concernant le contrat signé en 2009 avec le câblo-opérateur dans l’internet fixe. Bouygues juge erronées les informations fournies lors de la signature de cet accord et évoque des défaillances dans son exécution. Ce contrat court jusqu'en 2019 et a généré 37,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, soit 2,8% du total du câblo-opérateur. De son côté, Free a assigné Numericable devant le tribunal de commerce pour demander l’annulation de son document de base d’introduction en Bourse. Le groupe de Xavier Niel estime que certains passages, notamment ceux concernant l’utilisation de la vidéo par la Freebox, dévalorisent son offre. Numericable juge abusive et exceptionnelle l’assignation de Free. Une audience est prévue demain.

A lire aussi