Le raffinage pénalise Total et Shell au troisième trimestre

le 31/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le pétrolier français affiche un bénéfice net ajusté en repli de 19% à 2,7 milliards d'euros au troisième trimestre suite à des charges d’exploration en hausse de 400 millions d’un an sur l’autre et à un environnement défavorable dans le raffinage. La faiblesse des marges dans cette activité a également contribué au plongeon de 32% du bénéfice net ajusté, à 4,5 milliards de dollars, de Royal Dutch Shell qui a par ailleurs souffert d’actes de vandalisme sur ses oléoducs au Nigéria.

A lire aussi