La Fondation Carlsberg donne des marges de manoeuvre au brasseur

le 25/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La fondation néerlandaise qui contrôle Carlsberg a décidé de supprimer de ses statuts l'obligation de détention d'un seuil minimum de 25% du capital. Une évolution destinée à faciliter toute opération de croissance externe qui se présenterait, a annoncé vendredi le quatrième brasseur du monde. La Fondation Carlsberg avait changé pour la dernière fois ses statuts en 2007, lors du rachat des actifs russes de Scottish & Newcastle. Il est prévu en revanche qu'elle conserve 51% des droits de vote grâce à des actions de préférence.

A lire aussi