Londres ouvre son secteur nucléaire aux capitaux chinois

le 17/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Grande-Bretagne a ouvert la porte de son secteur nucléaire aux investissements chinois jeudi, le ministre britannique des Finances, George Osborne, invitant les sociétés chinoises à prendre des participations dans de nouveaux projets. «Les investissements chinois initiaux dans de nouveaux projets nucléaires seront probablement minoritaires, mais avec le temps, les investissements dans de nouvelles centrales pourraient être majoritaires», précise un communiqué du Trésor britannique, jeudi. En revanche, ce dernier ne fait pas mention du projet de construction d'une nouvelle centrale nucléaire outre-Manche qui pourrait associer EDF, China General Nuclear Power, et, selon Bloomberg, Areva.

A lire aussi