Proxinvest présente ses excuses à Schneider Electric

le 08/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Proxinvest a publié mardi un erratum à son premier rapport de notation sur la gouvernance des grandes entreprises, présenté le 17 septembre. «Proxinvest a cité à tort Schneider Electric avec un TSR [total shareholder return, ndlr] cumulé sur la période 2008-2012 présenté comme négatif : suite à une erreur matérielle regrettable ce taux ne tenait pas compte de la division du nominal par deux réalisée par la société en 2011», reconnaît l'agence de conseil en vote, qui «présente donc ici ses excuses à la société». La notation de gouvernance développée par le proxy n’inclut cependant pas la mesure de la performance financière sous forme de TSR, et n'a donc pas été affectée par cette erreur.

A lire aussi