Colette Neuville réplique à Dominique Senequier

le 08/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Colette Neuville, la présidente de l'Association de défense des actionnaires minoritaires, n'a pas apprécié l'entretien donné le 2 octobre au Monde par Dominique Senequier, patronne du fonds Ardian, l'ex-Axa PE, qui y qualifiait de «chantage malsain» les recours déposés entre autres par l'Adam contre l'OPA sur le Club Med. «Je n'accepte pas de me faire traiter de maître chanteur, alors que je ne fais qu'exercer un droit, bien légitime», répond Colette Neuville, citée dans Le Monde. Celle-ci ironise aussi sur le fait que Dominique Senequier se défend de «bâtir des montages financiers rapportant gros ou encourager la croissance par endettement». «L'utilisation du levier de l'endettement est pourtant à la base des opérations de private equity et de l'OPA sur le Club Med en particulier, rétorque la présidente de l'Adam, qui relève que les promoteurs de cette opération ont placé leurs holdings «dans des paradis fiscaux».

A lire aussi