Les entreprises seraient taxées sur l'excédent net d'exploitation

le 02/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La nouvelle taxe sur les entreprises introduite par le gouvernement dans le projet de loi de finances 2014 (PLF) serait finalement assise sur l'excédent net d'exploitation afin de ne pas pénaliser l'investissement, écrivent Les Echos sur leur site internet. Son taux serait supérieur de «quelques dixièmes de point» à celui de 1% de la taxe sur l'excédent brut d'exploitation (EBE) prévue dans le PLF dévoilé la semaine passée, pour en préserver le rendement de 2,5 milliards d'euros escompté.

A lire aussi