La Commission européenne et Google avancent vers un accord

le 01/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Une deuxième offre de Google pour régler à l'amiable un contentieux avec l'Union européenne répond mieux aux préoccupations de Bruxelles, a indiqué le commissaire à la Concurrence Joaquin Almunia. L'UE reproche à la compagnie de désavantager ses concurrents dans la présentation des pages de recherches. Google, qui était passible d'une amende de cinq milliards de dollars, a présenté une deuxième proposition en septembre. Une décicison pourrait être prise au printemps, a précisé Joaquin Almunia.

A lire aussi