Vivarte va renégocier sa dette avec ses créanciers

le 27/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe d'habillement et de chaussures Vivarte va renégocier sa dette avec ses créanciers après la rupture de ses clauses de prêts (covenants) au troisième et sans doute au quatrième trimestre 2013. «Nous avons les moyens et la solidité financière nécessaire pour que je puisse faire dans les semaines à venir des propositions à nos créanciers pour aménager les conditions de prêt», explique Marc Lelandais, PDG du groupe, dans un entretien au Figaro. De sources proches du dossier, le propriétaire des enseignes La Halle, André ou Kookaï devrait rencontrer ses créanciers en octobre. Vivarte veut pouvoir poursuivre dans la sérénité le plan de redressement lancé il y a un an. Les discussions porteront sur l'aménagement des obligations réciproques de l'entreprise, des banques et de l'actionnaire, Charterhouse, plutôt que sur le montant de la dette (2,4 milliards d'euros) ou sa maturité, déjà repoussée l'an dernier. Il n'est pas exclu que le fonds Charterhouse injecte du capital dans la société à cette occasion.

A lire aussi