Le dossier de la SNCM empoisonne Veolia

le 26/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo: Bloomberg

Le président du Conseil exécutif de Corse, Paul Giacobbi, a écrit à Veolia Environnement et au gouvernement, afin de recouvrer auprès de la SNCM, filiale de Veolia, un montant de l’ordre de 200 millions d'euros d'aides considérées comme illégales par la Commission européenne. Une demande à laquelle la SNCM ne pourra pas répondre compte tenu de ses finances et qui vise à rechercher indirectement la responsabilité de Veolia. "Veolia Environnement conteste fermement toute réclamation qui pourrait être faite à son encontre et confirme qu’elle n’a aucun engagement à l’égard de la SNCM dans ce cadre", s'insurge la société.

A lire aussi