Novartis accusé de corruption en Chine

le 17/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le laboratoire suisse a annoncé l'ouverture d'une enquête interne à la suite de l'article d'un journal chinois selon lequel sa filiale de produits ophtalmiques a soudoyé des médecins dans plus de 200 hôpitaux à travers la Chine. Le 21st Century Business Herald avance qu’Alcon a organisé des simulacres d'essais d'implants oculaires et a versé des pots-de-vin, qualifiés de «frais de recherche», à des médecins.

A lire aussi