Plusieurs prétendants s’intéressent à Urenco

le 29/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds souverain  de Singapour GIC et le conglomérat japonais Mitsubishi envisagent de formuler une offre pour le spécialiste de l’enrichissement d’uranium Urenco, croit savoir le Sunday Times qui cite des sources proches du dossier. Le Royaume-Uni entend privatiser un tiers de sa participation dans la société, alors qu’E.On et RWE, qui détiennent un tiers du capital, sont également vendeurs.

A lire aussi