La Commission européenne a perquisitionné chez Orange, Deutsche Telekom et Telefonica

le 11/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Commission européenne a effectué des perquisitions chez Orange, Deutsche Telekom et Telefonica, qu'elle soupçonne d'abus de position dominante dans les services de connectivité internet. La CE a confirmé jeudi ces perquisitions, qui ont eu lieu le 9 juillet, dans plusieurs Etats membres mais ne révèle pas les noms des opérateurs télécoms concernés.

A lire aussi