BASF exclut un départ de son numéro deux chez Linde

le 20/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le chimiste allemand a déclaré que son vice-président du directoire Martin Brudermüller ne prendrait pas la tête du fabricant de gaz industriels Linde, en réaction à un article selon lequel le dirigeant figurait sur une liste de personnes présélectionnées pour le poste. «Martin Brudermüller n'est pas disponible pour ce poste», a fait savoir une porte-parole de BASF.

A lire aussi