Sept marques d'intérêt pour l'ex-filiale d'Arkema

le 17/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'administrateur judiciaire du groupe de chimie Kem One, placé en redressement depuis le 27 mars, a reçu sept lettres de marques d'intérêt de repreneurs potentiels, a indiqué l'ex-filiale d'Arkema dans un communiqué. Le délai fixé par le tribunal de commerce de Lyon pour la remise à l'administrateur judiciaire des lettres d'intention par les éventuels repreneurs s'est achevé vendredi à minuit.

A lire aussi