La Seda de Barcelona se met à l’abri de ses créanciers

le 17/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Après avoir échoué à finaliser la renégociation de sa dette, le fabricant espagnol de produits chimiques et plastiques a demandé auprès d’un tribunal de Barcelone le placement sous la protection du régime des faillites. La procédure s’applique également aux filiales étrangères, dont celles en Italie, Allemagne et France.

A lire aussi