Le ralentissement en Chine pèsera sur le premier semestre de Rémy Cointreau

le 11/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Rémy Cointreau anticipe un "médiocre" premier semestre, en raison du ralentissement des ventes de cognac en Chine, a déclaré mardi Jean-Marie Laborde, directeur général du groupe, lors de l'annonce des résultats annuels. Le producteur n'a cependant "aucune inquiétude" sur l'avenir du cognac en Chine, où le ralentissement est purement conjoncturel. Le résultat courant de l'exercice 2012-2013 du numéro deux français des spiritueux a progressé de 18% à 245,4 millions d'euros (+12,3% en données organiques).

A lire aussi