Le gouvernement n'acceptera pas la hausse du prix de l'électricité évoquée

le 05/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le gouvernement ne peut accepter la hausse des tarifs d'EDF évoquée par la Commission de régulation de l'énergie (CRE), a prévenu la ministre de l'Energie Delphine Batho. Dans son rapport sur les coûts de production et de commercialisation d'EDF, la CRE estime que les tarifs de l'électricité en France pour les ménages devraient augmenter de 6,8% à 9,6% cet été pour couvrir les coûts du groupe. "Il n'est pas question d'accepter une telle hausse de l'électricité cumulée au regard du pouvoir d'achat des Français", a réagi Delphine Batho à l'issue du conseil des ministres.

A lire aussi