La France sur le qui-vive après la menace chinoise sur les vins

le 05/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La filière viticole bordelaise est vigilante après l'annonce par la Chine, son premier client à l'exportation, d'une enquête sur les vins européens en représailles à la hausse des droits de douane européens sur les panneaux solaires chinois. L'enjeu pour le plus grand vignoble de vins fins du monde est de taille, la Chine pesant aujourd'hui plus de 20% des exportations avec une progression constante pour atteindre 538.000 hectolitres, soit 72 millions de bouteilles en 2012.

A lire aussi