Le comité national Sepa s’inquiète du retard pris par les entreprises françaises

le 04/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le comité national Sepa, qui coordonne la mise en œuvre des moyens de paiement européens à l’échelle française, appelle une fois encore l’urgence de la migration des acteurs français vers le Sepa, qui doit être achevée avant le 1er février 2014. Le comité réuni hier a en effet constaté de nombreux retards. Il souligne les «risques opérationnels qui pourraient fortement perturber le fonctionnement de l’économie», alors que les solutions de remplacement du TIP et du télérèglement (par les prélèvements Sepa Core et Sepa interentreprises) ont été adoptées hier par le comité.

A lire aussi