LVMH risque 10 millions d'euros d'amende dans l'affaire Hermès

le 31/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

10 millions d'amende requis contre LVMH. Photomontage: PHB

Le représentant du collège de l'Autorité des marchés financiers a requis vendredi après-midi une amende de 10 millions d'euros à l'encontre de LVMH, lors de l'audience de la commission des sanctions de l'AMF. Cette dernière devra rendre sa décision dans les prochaines semaines. Les enquêteurs de l'AMF avaient retenu deux griefs à l'encontre du géant du luxe, relatif à l'information comptable et au délai d'information du marché, dans le cadre de sa montée au capital d'Hermès. LVMH avait dévoilé en octobre 2010 détenir 17% du capital du sellier du Faubourg Saint-Honoré, une part portée depuis à 22,3%. Le groupe avait amassé cette position de manière secrète en grande partie grâce à des transactions dérivées sur actions.

Selon le représentant du collège, le montant de la sanction demandée tient compte de l'exposition qu'avait pris LVMH chez Hermès, mais aussi compte de la «gravité particulière» du manquement. Selon le rapporteur du collège, LVMH aurait dû prévenir le marché qu'il préparait une opération susceptible d'influencer le marché du titre Hermès dès le 21 juin, et non en octobre quand cela a été approuvé par le conseil.

A lire aussi