LVMH demande la nullité de la procédure de l’AMF sur Hermès

le 31/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: PHB

«Errements, violations réitérées de la procédure, dysfonctionnements graves». Au terme d’un argumentaire offensif de près d’une heure, devant un auditoire d’une centaine de personnes, Georges Terrier, avocat de LVMH, a demandé ce matin la nullité de la procédure d'enquête de l'Autorité des marchés financiers (AMF) dans le dossier portant sur les conditions d'entrée du groupe de luxe au capital d'Hermès. Selon lui, les conditions dans lesquelles ont été menées la procédure, mais aussi la communication hier après-midi de certaines pièces, ne garantissent pas la loyauté de la procédure ni les droits de la défense. Des moyens rejetés fermement par les représentants du Collège de l’AMF. La demande de nullité, appuyée par Pierre Godet, le vice-président de LVMH, a été mise en délibérée par la commission des sanctions de l'AMF. L’audience reprend à 14h30. Si elle est maintenue, les débats porteront sur les conclusions du rapport d'enquête de l’autorité afin de déterminer si le groupe de luxe a informé le marché dans les temps et selon les règles de sa montée au capital d’Hermès.

A lire aussi