Londres mandate les banques pour l'IPO de Royal Mail

le 29/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouvernement britannique a choisi Goldman Sachs et UBS comme chefs de file de l'introduction en Bourse de Royal Mail prévue dans le courant de l'année. L'IPO pourrait valoriser la société publique de courrier et de messagerie de 2 à 3 milliards de livres (2,3 à 3,5 milliards d'euros), ce qui en ferait la plus importante privatisation en Grande-Bretagne depuis 20 ans.

A lire aussi