Les banques créancières de la Saur déposent une offre améliorée

le 24/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’offre finale des banques prévoit de ramener la dette de Hime de 1,85 milliard d’euros à 950 millions d’euros, soit environ 4 fois l’Ebitda estimé pour 2019, et d’injecter 200 millions d’euros de «new money» via de la dette subordonnée. Elle permettrait de réduire la charge d’intérêt à 30 millions d’euros par an, contre 90 millions actuellement,niveau intenable pour la Saur.

A lire aussi