SoftBank veut rassurer les Etats-Unis sur son rachat de Sprint

le 23/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le japonais Softbank désignera un administrateur chargé de la sécurité et soumis à l'approbation des Etats-Unis au sein de la direction de Sprint Nextel, s'il parvient à mener à bien son projet de rachat de l'opérateur télécoms américain. Le Wall Street Journal, qui a révélé l'information, a précisé que la mesure pourrait coûter jusqu'à un milliard de dollars à SoftBank.

A lire aussi